Choeur d'Hommes de Vannes

Carmina Burana 12 mars 2016

Le Choeur d'Hommes du Pays Vannetais chante  CARMINA BURANA

 

P1000191(500) 

Le directeur du conservatoire de Vannes, Jean-Yves FOUQUERAY, a voulu un grand spectacle pour l'ouverture de la « Semaine de la voix » à Vannes  sous la forme de deux concerts dédiés à l’œuvre de Carl Orff « Carmina Burana » donnés le samedi 12 mars..

Nous avons été invités à contribuer à cet événement. Nous n'étions pas les seuls car parmi les chanteurs, il y avait également l'Ensemble Polyphonique du Conservatoire ainsi que le chœur du Lycée Charles de Gaulles, constitué d'élèves ayant choisi une option musicale.

Pour les musiciens de l'orchestre, il y avait ceux de l'orchestre symphonique du conservatoire, ceux de l'orchestre de chambre de Vannes et  l'ensemble instrumental de Vannes. Au total  un effectif respectable d'au bas mot 250 personnes, sous la direction de Jean-Yves FOUQUERAY.

On se doute bien que la préparation de l’événement occasionna un travail important. Pour les chanteurs, Malgo, qui dirige également l'Ensemble Polyphonique du Conservatoire de Vannes, a joué un rôle pivot et n'a pas ménagé son temps pour préparer les choristes, pendant tout le dernier trimestre 2015, multipliant les répétitions supplémentaires le samedi .

Nombre d'entre nous ont d'ailleurs participé à plusieurs répétitions du mardi soir de l'ensemble polyphonique.

La dernière semaine s'est enfin traduite par des répétitions avec l'orchestre puis par deux dernières répétitions et la Générale, en effectif complet comprenant les solistes, la soprane Véronique Bourlet, le Ténor Manuel Murabito et le baryton Timothée Varon se joignent à nous.

Faisant face à ce parterre numériquement impressionnant, Jean-Yves FOUQUERAY a préparé et dirigé l’événement, avec calme, courtoisie mais aussi grande rigueur musicale, pilotant ce  paquebot avec beaucoup de précision et un flegme méritoire compte-tenu du tempo « endiablé »  de certaines parties de cette lithurgie païenne.

Cette partition donne une part importante aux pupitres des hommes, en particulier avec le morceau de bravoure que constitue le « In taberna » décrivant une beuverie noyée dans un flot de paroles en latin.

La gymnastique intellectuelle que constitue la lecture d'une partition, sans quitter le chef du regard en respectant un tempo diabolique dans sa vitesse et ses variations, et en s'attachant à une diction que l'on souhaiterait irréprochable, tout en écoutant l'orchestre, ses camarades de pupitres et ceux des autres pupitres...nous fûmes là dans la quintessence de l'exercice qui fait toute la peine et la joie du choriste ordinaire dont nous étions ce jour la parfaite incarnation.

Les deux concerts donnés le même jour au Palais des Arts de Vannes, à guichet fermé, furent un grand succès et nous eûmes droit aux ovations d'un public survolté par cette œuvre si particulière, débridée, percutante, mélangeant  avec des accents d'humour potache, de la psalmodie faussement religieuse ,  des percussions jazzy, des mélodie hispanisantes ou d'Europe centrale  etc..

Succès très mérité pour son grand organisateur Jean-Yves FOUQUERAY, qui a su mobiliser pour ces concerts l'énergie et les ressources artistiques de tous les enseignants et élèves de son Conservatoire..

Grand plaisir et honneur pour notre Chœur d'Hommes d'avoir été partie prenante à ce grand moment  de communion musicale à Vannes.

Joomla Tutorial: by JoomlaShack
Template joomla Gratuiciel